(Mis à jour le: 14 octobre 2019)

gingembre

Le gingembre est une plante vivace qui vient des Indes. Elle peut très bien se développer sur une terre fraîche et ombragée. En cuisine, il figure parmi les épices les plus appréciées. On peut utiliser la racine tuberculeuse ou de la poudre. On en met dans nos plats et nos préparations sans vraiment se rendre compte des bienfaits qu’il peut apporter.

Prendre du gingembre pour soulager les ballonnements

Le goût épicé du gingembre ne convient pas à tout le monde. Cependant, il faudra penser à l’intégrer dans votre préparation si vous souffrez de ballonnements. Petit et grand peut être exposé à cet inconfort et aux flatulences et dans ce cas, une tasse de thé au gingembre peut faire son effet. Il est également possible de mâcher directement un petit morceau cru et pelé.

Pour réduire ces effets, il est possible de rajouter directement une ou deux lamelles dans vos plats de légumineuses.

Soulager la douleur grâce au gingembre

Il n’est pas toujours facile de supporter une migraine. Si vous ressentez les premiers signes, il est conseillé de prendre du gingembre. Il va agir en bloquant les hormones inflammatoires. Autrefois, il était même prescrit pour soigner le mal de tête. Pour ce faire, il faut passer une cuillerée à thé du rhizome au moulin à café. Passez-le par la suite dans un verre d’eau.

Cette préparation peut aussi soulager les douleurs liées à l’arthrite. Des études ont montré que ceux qui prennent du gingembre en poudre par jour souffraient moins et se ressentent moins de douleurs et d’enflure.

En consommer pour prévenir le cancer

epice gingembre

Le cancer n’est pas une maladie fréquente, mais personne n’est à l’abri. Des études ont dévoilé que le gingembre a des propriétés anticancéreuses. Il agit particulièrement sur les cellules ovariennes cancéreuses. En prenant un supplément de ce produit quotidiennement, on peut espérer réduire l’inflammation du côlon.

Pour qu’on puisse mieux prévenir le cancer, il est conseillé de prendre le gingembre avec d’autres aliments ayant le même effet. Vous pouvez par exemple préparer un plat à base d’artichaut ou du brocoli avec du gingembre. Il est même possible de mettre une ou deux lamelles dans une préparation sucrée. Avec un bon dosage, il ne va pas prendre le dessus dans un dessert avec des bleuets ou des fruits rouges.

Le gingembre, des propriétés anti-inflammatoires ?

Des récentes études ont montré que le gingembre fonctionne aussi comme un anti-inflammatoire et un analgésique naturel. Il peut aussi être recommandé dans le cadre d’un traitement contre l’arthrite. Il soulage les symptômes inflammatoires qui sont dus à un vieillissement des articulations.

Pour ce faire, il est possible de mettre du gingembre dans ses plats, mais on peut aussi se permettre de l’utiliser sous forme d’huile essentielle. Il faut tout simplement l’appliquer sur les parties douloureuses et ce, deux à trois fois par jour.

Cependant, sa consommation peut entraîner une inflammation buccale que vous le preniez en à l’état naturel, en poudre ou encore en infusion. Ceci peut alors être un léger inconvénient.

Le gingembre pour soulager les nausées

Dans les astuces de grand-mère, on peut trouver des solutions contre les nausées et les vomissements avec le gingembre. Ce dernier a la particularité de les éviter ou de les stopper. Certains de ses composants agissent instantanément sur les muqueuses de l’estomac. Vous pouvez en prendre pour soulager un ballonnement.

Certains médecins recommandent à leurs patients de prendre du gingembre pour lutter contre le mal de mer ou de transport. C’est un produit naturel efficace et si on le prend, il y a moins de risques secondaires comme la somnolence. On peut également en consommer en cas de nausées successives suite à une chimiothérapie ou après une intervention chirurgicale.

Pas de gingembre pendant la grossesse

Même si ce produit est présenté comme anti-vomissement ou anti-nausée, on ne peut pas se permettre d’en consommer pendant la grossesse. Certes, il est bien efficace pour ces petits soucis, mais il faudra consulter son médecin traitant. De nombreuses études sont remontées à la consommation du gingembre pour plusieurs cas de fausses couches.

Pendant la grossesse, mis à part le gingembre, il est également préférable d’éviter les hots dogs, les charcuteries et les poissons crus. Il serait aussi plus judicieux d’éviter ce produit pendant l’allaitement.

Découvrez nos délicieuses recettes :

Le gingembre pour les diabétiques

bienfaits gingembre

Avant de prendre ce produit en parallèle avec un autre médicament dans le cadre d’un traitement diabétique, il est recommandé de demander l’avis de votre médecin. Si ce professionnel de la santé vous donne son feu vert, vous pouvez en consommer. Il est conseillé de prendre du gingembre en poudre pour réduire le taux de glycémie des personnes atteintes de diabète de type 2.

Découvrez les aliments pour les diabétiques :

Faire attention à la dose pour éviter la coagulation

Quel que soit le traitement dans lequel on intègre le gingembre, il est préférable de bien doser sa consommation. Des études ont montré qu’il est bien plus puissant dans coagulation du sang que l’aspirine. On le proscrit d’ailleurs dans le cadre d’un traitement pour éclaircir le sang. Ce conseil est également valable pour une personne ayant de problèmes cardiaques.

Les limites du gingembre

Jusqu’à aujourd’hui, le gingembre, quelle que soit la forme dont il est consommé, il ne pourra pas soulager, ni guérir les nausées et vomissements suite à la chimiothérapie. Il ne soigne pas non plus le diabète et les problèmes de cholestérol. Même si le gingembre a de multiples vertus, il ne pourra rien faire pour soigner les douleurs articulaires et les migraines. Après un long entraînement, ce rhizome n’agit pas sur les douleurs musculaires après l’exercice.

Il est à noter aussi que comme chaque organisme est différent, la consommation brusque de gingembre peut engendrer quelques complications comme les maux de ventre, la diarrhée, les inconforts intestinaux.

Comment prendre le gingembre ?

Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, le gingembre a de nombreuses vertus et pour en tirer profit, on n’est pas obligé de le mâcher en nature. On peut le prendre sous plusieurs formes comme en tisane avec une cuillère à café de rhizome, en confit ou en nature. . Dans les pharmacies, il y a également des suppléments nutritionnels de gingembre séché.