(Mis à jour le: 10 janvier 2020)

Noël est la meilleure occasion pour dévoiler ses talents culinaires. Ainsi, pour débuter les fêtes de fin d’année en beauté, commencez par servir à vos proches une entrée raffinée et savoureuse. Voici quelques idées dans lesquelles vous pouvez piocher.

servir en entree noel

Que servir en entrée pour Noël ?

Le foie gras

Un Noël sans foie gras c’est un peu les fêtes pascales sans chocolat. De ce fait, ne l’oubliez pas surtout que vous pouvez le servir de différentes manières. Il se mange aussi bien cru que mi-cuit ou encore cuit donc à chacun la délicate tâche de trouver la recette de foie gras qu’il lui faut. Pour vous donner quelques pistes, le foie gras peut être dégusté nature, accompagné de chutney ou encore servi avec de la sauce. Laquelle ? À vous de voir selon vos goûts et votre créativité.

plat entree pour noel

Voici une recette de foie gras pour vous inspirer …

Foie gras poêlé aux pommes

On le sait tous, le foie gras et la pomme se marient très bien. Dans cette recette, nous allons dons les associer une fois encore pour ravir les papilles de vos invités. C’est une recette facile, et surtout rapide à faire puisqu’elle vous demande moins de 30 mn.

Pour les ingrédients, on va se baser pour le nécessaire pour une seule personne. A vous ensuite de multiplier la quantité par le nombre de personnes convié à ce repas de Noël. Il faut alors compter :

  • Deux tranches de foie gras de canard ou d’oie bien frais
  • Une pomme
  • Quelques gouttes de vinaigre de framboise ou du xérès
  • De la muscade, du sel et du poivre

Commencez par trancher le foie gras en tranche d’environ 1-2 cm. Posez une poêle sur le feu et chauffez-la à sec. Placez-y vos tranches de foie gras et laissez-les cuire pendant environ 5 mn. Retournez-les ensuite et laissez cuire l’autre face. Le temps de cuisson dépendra de comment vous aimez le produit. Vous pouvez le retirer à mi-cuisson ou poursuivre la cuisson jusqu’à ce que le foie gras soit cuit à cœur.

Une fois les tranches retirées de la poêle, salez et poivrez puis arrosez dessus le vinaigre que vous avez choisi. Laissez le foie gras de côté et préparez la pomme servie en accompagnement.

  • Tranchez-la puis faites revenir les tranches dans un peu de beurre sur la poêle.
  • Saupoudrez-les d’un peu de muscade et voilà, il ne vous reste plus qu’à dresser rapidement l’entrée et à la servir chaude.

Si vous n’aimez pas la pomme, vous pouvez la remplacer par de la mangue caramélisée, des tranches de poire ou même une petite salade.

Les produits de la mer

Pour Noël, les produits de la mer ont également la part belle et pour cause : ce sont des produits raffinés qu’on rêve tous d’avoir dans l’assiette pour une fête digne de ce nom. Pour une entrée de Noël, une recette de saumon fumé, une recette de coquilles Saint Jacques ou une recette d’huîtres serait la bienvenue. Quelle recette choisir ? Il y en a tellement qu’on vous laisse la liberté de choisir. Ce qui est sûr, c’est que ces produits sont incontournables pour commencer le repas de Noël.

Pour la recette qui suit, nous avons choisi un produit raffiné : le homard. Il sera servi en carpaccio avec un sorbet d’agrumes. Mmm … ça vous donne déjà l’eau à la bouche ? Attendez de voir la recette.

Du homard pour l'entrée de Noël

En ingrédients pour la base, comptez deux homards de 600 g pour chaque convive. Ajoutez-y deux carottes, un oignon, un bouquet garni, du gros sel et quelques grains de poivre.

Pour le sorbet aux agrumes, il faut 1 l de jus de carottes, le jus de deux oranges, le jus d’un citron, 200 g de sucre et 15 g de grains de coriandre.

Pour la vinaigrette, optez de préférence pour de l’huile d’olive afin d’accompagner ce produit noble. On aura besoin de 20 cl. Elle sera incorporée à 2 cl de vinaigre balsamique et à 2 cl de sauce soja. Nous aurons aussi besoin d’un citron vert, du zeste d’une orange bio, d’une demi-botte de coriandre fraîche, de sel et de poivre.

Comme avec toutes les entrées froides, la préparation commence 48 heures à l’avance. Ainsi, 48 h à l’avance, faites macérer le zeste d’orange dans l’huile d’olive. 12 h à l’avance, mettez la sorbetière au congélateur. Le jour du repas, mettez tous les ingrédients nécessaires au sorbet dans la sorbetière et patientez environ 30 mn pour que le sorbet prenne.

En parallèle, pelez les carottes et l’oignon et mettez-les dans un grand faitout avec deux litres d’eau. Incorporez-y le bouquet garni, le gros sel et les grains de poivre. Laissez le mélange porter à ébullition pendant 15 mn.

En attendant que le bouillon frémisse, prenez vos homards et séparez la tête et les pinces des queues. Lorsque le bouillon se met à frémir, faites-y plonger les pinces pendant 6 mn puis retirez-les. Prenez ensuite les queues et faites-les plonger dans le bouillon, à leur tour, mais seulement pendant une minute.

Une fois pinces et queues retirées, laissez-les refroidir avant de les décortiquer. Enveloppez ensuite les queues de homard dans du film étirable en serrant bien. Mettez-les au frais avec les pinces en attendant de préparer la vinaigrette.

Dans un bol, mettez les éléments de la vinaigrette et la coriandre, préalablement ciselez. Pour l’huile d’olive, il faut retirer les zestes d’orange avant de l’utiliser. Fouettez l’ensemble pour que les ingrédients se mélangent bien.

Maintenant que vous avez tous les éléments du plat en main, il ne reste plus qu’à dresser. Avant de les placer sur assiettes, tranchez finement les queues de homard. Disposez-les ensuite avec les pinces et arrosez le tout d’un peu de vinaigrette. Sur un côté du plat, déposez une quenelle de sorbet et servez.

 La verrine

La verrine de Noël est également une option chic pour épater vos convives. On l’aime pour ses couleurs, ses saveurs et sa présentation qui arrive à elle seule à nous donner l’eau à la bouche. Ces dernières années, la verrine est très présente sur nos tables donc pour Noël, inutile de la laisser de côté surtout que c’est une entrée assurément raffinée.

Pour la verrine, vous avez le choix entre les recettes salées et les recettes sucrées. Quoi que ces dernières peuvent aussi être servies en dessert, mais c’est à vous de voir. Vous pouvez aussi faire une verrine sucrée-salée pour ouvrir l’appétit de vos invités.

Pour les verrines, vous avez une multitude de choix quant à l’ingrédient principal. Puisqu’on vous a donné suffisamment de recettes à base de foie gras, nous allons vous proposer deux verrines à base de produits de la mer.

Des verrines en entrée pour Noël

Verrine de crabe à la mousse d’avocat :

Généralement, l’avocat est marié avec des crevettes, mais pour cette recette, on va les associer. Pour environ 10 personnes, vous aurez besoin de :

  • Une douzaine de crevettes ;
  • 10 bâtonnets de surimis ;
  • Deux avocats ;
  • Cinq cuillères à soupe de crème fraîche ;
  • Un demi-citron ;
  • Piment doux, du paprika, de l’ail et du sel
  • Pour la sauce cocktail : moutarde, mayonnaise et ketchup

Commencez par éplucher et presser le demi-citron afin d’obtenir le jus et réservez-le. Coupez ensuite les avocats en deux pour retirer le noyau et la chair. Réduisez le paprika, le piment doux et l’ail en poudre.

Prenez un mixeur et mettez les ingrédients préparés ci-dessus dedans avec la crème fraîche. Mixez le tout pour obtenir une crème lisse et onctueuse.

Dans vos verrines, placez les surimis que vous aurez préalablement coupés en dés. Ils vont alors se retrouver au fond des petits verres. Recouvrez-les d’une couche de mousse d’avocat pardessus laquelle on dépose une cuillère à café de sauce cocktail. Placez ensuite les crevettes décortiquées et voilà, vous avez vos verrines. Pensez à les mettre au frais avant de servir.

Verrine de Saint-Jacques aux endives :

Pour une table de six personnes, vous aurez besoin de :

  • 12 petites noix de Saint-Jacques ;
  • Trois endives ;
  • Une échalote ;
  • Une cuillère à soupe de sauce soja ;
  • Une cuillère à soupe de vinaigre balsamique ;
  • Beurre ;
  • Une cuillère à soupe de graines de sésame noir ;
  • Du sel et du poivre

Pour la préparation, commencez par préparer les endives. Retirez leur base amère, rincez-les à l’eau claire avant de les sécher avec un torchon. Émincez-les ensuite grossièrement. Une fois que c’est fait, épluchez, dégermez puis hachez l’échalote.

Dans une poêle, faites fondre une noisette de beurre puis faites-y revenir l’échalote. Mettez-y ensuite les endives émincées et faites-les poêler pendant une dizaine de minutes. Pour déglacer le tout, versez dessus le vinaigre balsamique et la sauce soja. Les endives vont alors prendre une couleur caramélisée donc retirez-les du feu puis réservez-les au chaud et à couvert.

Dans une autre poêle, faites fondre une autre noisette de beurre et faites-y revenir les noix de Saint-Jacques sur chaque face. Cela prend une à deux minutes par noix en fonction de leur taille.

Sitôt les Saint-Jacques snackés, dressez vos verrines. On commence par déposer une petite cuillère de compotée d’endives au fond du verre puis on dépose une noix de Saint-Jacques par-dessus. On décore le tout avec un peu de sésame noir et d’un peu de graines germées.

La verrine est à servir chaude. N’oubliez pas de planter un pic dans le Saint-Jacques pour faciliter sa dégustation.

La terrine

Pour ouvrir l’appétit de vos proches, la terrine est un choix judicieux. Poisson, légumes, poulet, canard, … tous les ingrédients s’y prêtent donc à vous de choisir la recette de terrine que vous souhaitez. Vous pouvez même improviser et apporter une touche créative au plat.

De la terrine en entrée de Noël

Dans la recette qui suit, le chef a, par exemple, repris le produit star de Noël : le foie gras. Pour préparer cette terrine que l’on peut déguster à six, voici les ingrédients nécessaires :

  • Un foie gras de 500 g
  • Deux cuillères à soupe de Porto blanc
  • 3 g de sel
  • Du poivre et du gros sel pour le trempage

Pour réussir la recette, commencez par faire tremper le foie gras dans un bol rempli d’eau et à laquelle vous avez mélangé deux cuillères à soupe de gros sel. Le trempage doit durer une petite heure. Après ce délai, sortez-le de l’eau et épongez-le. Retirez ensuite les deux nerfs situés dans le gros lobe et l’autre qui se trouve dans le petit. Une fois le foie gras dénervé, salez et poivrez.

Prenez une terrine puis mettez-le dedans. Versez dessus le porto blanc ou l’alcool de votre choix. D’autres optent pour du cognac ou du Monbazillac. Laissez mariner le foie pendant environ une heure en le mettant au frais. Au bout du délai, retirez l’alcool et laissez reposer à température ambiante pendant quelques minutes avant de passer.

Pour la cuisson, il faut y aller par tranche de 20 secondes. Après chaque tranche, plantez la lame du couteau dedans pour savoir si le foie gras est cuit et tiède à l’intérieur. A titre estimatif, le temps total de cuisson peut durer 2-3 mn en sachant que 50 g de foie gras cuit en 20 secondes.

Quand il est bien cuit, non, on ne le sert pas encore puisque la terrine va passer 48 heures au froid. Il faut donc le préparer deux jours avant le repas de Noël pour qu’elle prenne bien. Le jour venu, tranchez votre terrine, dressez-les sur assiette et servez.