Dans la plupart des pays, les boissons chaudes s’apprécient surtout en saison hivernale. Pourtant, dans certains endroits où les températures sont plus clémentes comme en Asie ou en Amérique du Sud, ce type de boisson est bu en saison froide autant qu’en saison chaude.
Pourquoi ce penchant pour ce genre de liquide ? L’environnement extérieur influence-t-il cet engouement ?
Une boisson chaude, source de multiples vertus :

DG3Qxq8kcD7ZYb1cOJJqPvzXD5Y

Il existe plusieurs sortes de boissons chaudes que l’on peut consommer à tout moment de journée : bouillons, tisanes, infusion, thé, … elles sont toutes utilisées pour l’hydratation du corps mais le plus de cette catégorie de liquide, c’est qu’elle apporte plusieurs sortes d’éléments nutritifs depuis les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments et plusieurs principes actifs.
Prendre de l’eau chaude plutôt que de l’eau froide pour disposer les aliments permet d’extraire plus facilement les composants. Le corps acquiert ensuite une assimilation plus rapide de l’élément.
Mais pour préparer une boisson chaude correctement, il est important de connaitre la température adaptée aux aliments à extraire car certains d’entre eux ne supportent pas les températures trop élevées, au risque de perdre toutes leurs vertus. C’est le cas de la vitamine C qui disparaissent à une température de 60°C. Les arômes des thés perdent leur qualité à 100°C et quelques fois même à 80°C pour certaines variétés. Il va sans dire que boire une boisson brûlante est nocif pour la bouche au risque de se brûler.
Mais ces deux phénomènes provoquent également des effets inappropriés, car en même temps d’extraire les composants bénignes, on extrait du même coup les pesticides, les métaux et les métaux polluants qui composent l’aliment. Afin de réussir une bonne boisson chaude, optez donc pour des ingrédients bio.

Un effet sur la régulation de la température corporelle ?

Que l’on boive ou mange chaud ou froid, la température corporelle est toujours perturbée à cause de la différence de température qu’il y a entre les deux environnements. Le corps use alors de beaucoup d’énergie pour rendre cette température à la normale, c’est-à-dire à 37°C. Quelles sont alors les meilleures boissons pour l’hiver et l’été ?
Pour l’hiver : les boissons chaudes, en tisanes, infusion ou différentes sortes de thé sont conseillées en hiver, toutefois en évitant les températures trop élevées. Elles permettent l’absorption des nutriments et permettent au corps de maintenir les 37°C alors qu’il fait froid à l’extérieur. Tisanes, thé et infusions, on le sait, ont aussi des vertus thérapeutiques et représentent un atout important pour garder le bien-être.
Par ailleurs, les boissons chaudes sont des plus appréciées pour combattre et apaiser un état grippal, des toux, la fatigue ou encore des éternuements et l’effet a été prouvé lors des recherches que le Common cold center de l’Université de Cardiff a réalisées en Grande-Bretagne en 2008. Les sujets présentaient alors un état de refroidissement qui a été réglé par l’injection de boisson chaude.
Pour l’été : pendant l’été, on a toujours tendance à boire une boisson froide que l’on pense pouvoir apaiser la chaleur extérieure. Pourtant, on remarque aussi qu’à force de boire froid, notre température corporelle se rafraichit pour un temps ,mais ne dure pas plus que ça, et on a encore plus envie de boire. Quand cela arrive, il est conseillé de boire une boisson chaude. Ceci est expliqué par le fait qu’une boisson chaude permet une sudation plus efficace, c’est un phénomène qui a le but de rafraichir grâce au contact avec l’air. C’est le cas quand on a effectivement la sensation d’être rafraichi en buvant une boisson chaude. Ensuite, lors des grandes canicules, il est conseillé de boire quelque chose de chaud car la fraicheur apportée par les boissons froides ne durent pas très longtemps. En conséquence, le corps se réchauffe plus car sous l’effet de l’abaissement de la température, le corps humain doit remettre sa température interne à 37°C, ce qui nécessite de l’énergie et donc une hausse de la température externe. On a donc plus chaud encore et donc plus soif. C’est pourquoi, il est plus judicieux de boire chaud en été que froid.

Le phénomène de refroidissement d’une boisson chaude est affectée aux récepteurs de la perception de la chaleur appelés TRPV1. Quand une boisson chaude se met au contact avec la langue, ces percepteurs renvoient un message au cerveau, qui à son tour dicte au corps d’abaisser sa température interne grâce à la sudation. La perception du piment fonctionne de la même manière, c’est ce qui fait qu’il est très apprécié dans les pays chauds.
Remarque :
– Les boissons chaudes sont surtout appréciées en Afrique avec son thé à la menthe qui se sert toujours chaud malgré des températures extérieures allant jusqu’à 35° à l’ombre. En Asie et en Amérique du Sud, c’est la majeure partie de son répertoire de boissons qui contient des plantes médicinales toujours à servir chaudes. Quant aux tisanes et bouillons en tous genres, c’est à l’Europe que l’on doit leur renommée, des boissons que l’on conseille surtout en hiver.
– La consommation de boisson chaude est très conseillée par les diététiciens qu’il fasse chaud ou froid, car ce type de boisson, en tisane ou en thé, est beaucoup plus réhydratant que les boissons froides. Sachez aussi que la tisane est conseillée avant de se coucher afin de diminuer les concentrations d’urines le matin et la prolifération de calculs rénaux.