Le Vieux-Lille

Le fromage vieux-lille ou Gris de Lille est un cousin du Maroilles. Il a été pour longtemps connu sous le nom de Maroilles gris. Il est produit à partir d’une pâte de maroilles au Thiérarche Avesnois.
Le Vieux-Lille est l’un des fromages français peu connu.

Le Vieux Lille

Le Vieux-Lille

Fabrication du Vieux-Lille

La pâte doit être macéré pendant environ 3 longs mois dans de la saumure. Ensuite, il est salé deux fois. Il est distingué par son odeur forte et ammoniacale, ainsi que de son goût un peu plus salé et peu piquant que le Maroilles.
Le Vieux-Lille est connu également grâce à sa pâte souple et sans trou.
La phase d’affinage du Vieux-Lille est plus longue que le Maroilles, elle peut durer jusqu’à 5 ou 6 mois, d’où il peut être conservé plus longtemps que son cousin.
L’affinage du Gris de Lille, connu autrefois sous le nom de “Maroilles gris”, est plus long que celui de son cousin : il dure 5 ou 6 mois. Il est affiné plus longuement – 5 à 6 mois -, et se conserve de fait plus longtemps que le maroilles.
Au début, ce fromage a été fabriqué pour l’hiver, cette période de l’année où on ne trouvait ni lait ni fromage, en raison de sa capacité de conservation.

Caractéristiques du Vieux-Lille

Le Vieux-Lille est caractérisé par sa  couleur blanc-grisâtre. Il est généralement de la forme d’un pavé de 13 cm de côté et 5à 6 cm d’épaisseur pour un poids moyen de 700 à 800 grammes.

Le fromage de Vieux-Lille

Le Gris-Lille est le fromage préféré des mineurs de fond.
Depuis 1986, le Vieux-Lille est un label régional Nord-Pas-de-Calais.
Ce fromage prononcé est connu sous plusieurs noms notamment le puant macéré, le puant de Lille, le fromage fort de Béthune…

Dégustation du Vieux-Lille

La meilleure période pour déguster le Vieux-Lille s’étend de novembre jusqu’à janvier.
Il peut être mangé le matin, au petit déjeuner avec un café noir bien serré ou bien accompagné d’un genièvre local, une bière de garde régionale ambrée de préférence, ou même un vin rouge corsé.

Vieux-Lille

Nikita Kroutchtev, ancien maître du Kremlin, a découvert ce fromage en 1960 alors qu’il était en visite à Lille. Il en fait apporter à l’Union Soviétique.