La consommation de fromage a-t-elle des effets indésirables ?

En effet selon une étude effectuée par un groupe de médecins norvégiens, la consommation fréquente de fromage se lie avec des taux plus favorables de lipides sanguins c’est-à-dire moins de triglycérides et encore plus de HDL-cholestérol, le cholestérol bon.

Le fromage

Le fromage


Ce groupe a effectué une étude sur 19 000 hommes et femmes de tous âges qui a montrée que plus fréquente est la consommation du fromage mois fréquentes sont les risques cardiovasculaire tel que hypertension artérielle, obésité abdominale…et et plus rare le syndrome métabolique.
De plus la consommation de fromage est aussi liée à un indice de masse corporelle beaucoup moins fort.
Ces résultats confirment la série d’études sur les produits laitiers qui montre que ces derniers présentent une fréquence du syndrome métabolique faible.