La petite fille originaire du Leicestershire en Angleterre, a articulé ses premiers mots après trois ans de silence en suivant un régime riche en glucide à base d’un fromage à tartiner bien connus.

Muette depuis sa naissance, la fillette souffre d’une maladie génétique rare qui l’a privée de parole. Placée sous une diète cétogène riche en graisse afin que son corps puisse consommer ces graisses en tant que source d’énergie au lieu des glucoses, la petite fille a vu des résultats après seulement 3 mois d’application.

Field Taylor

Field Taylor


Le syndrome de déficit en Glut1 ou encore appelé la maladie de De Vivo est une maladie génétique rare qui altère le métabolisme du cerveau par défaut de glucose ce qui cause un ralentissement du développement cérébrale et engendre entre autres complications un mutisme. Cette maladie atteint seulement 26 personnes en Angleterre, et tout le royaume.

De la graisse comme traitement !

Du Philadelphia, voilà le traitement miracle qu’a suivi cette petite fille. Depuis qu’elle a été diagnostiquée à l’âge de 15 mois, ses parents, sur le conseil de son médecin et de ses experts médicaux, lui ont mis sous un régime pauvre en glucide et riche en graisse et lui ont donc fait manger du Philadelphia (un kilo environ par semaine), le fameux fromage à tartiner. Quelques mois plus tard les résultats commencent à apparaître et Fields a prononcé ses premiers mots.

Le principe du traitement est d’obliger le cerveau à utiliser les graisses en tant que source d’énergie au lieu des glucoses, rapporte le New York Daily News, elle aime manger ses quatre barquettes hebdomadaires de Philadelphia en l’accompagnant de crackers comme a expliqué The Mirror.

« C’était tout simplement merveilleux » s’exprimait la mère de la fillette en décrivant sa grande joie lorsqu’elle a entendu sa fille parler et dire « maman ». Elle a ajouté sa surprise d’avoir un tel progrès pour simplement avoir changé son régime alimentaire et relate sa béatitude d’avoir enfin entendu la voix de sa petite fille.

Bien que la maladie reste sans remède, un tel régime riche en graisse pourrait aider à diminuer les dégâts.