Pour la plupart des gens, le simple fait d’entendre l’expression « cuisson à la vapeur » fait penser à des aliments dépourvus de saveur, de goût et par-dessus tout non cuits. En fait, ce ne sont que des idées reçues car cuire à la vapeur n’implique pas forcément d’obtenir quelque chose de fade. Par exemple, il est possible de cuire la semoule de couscous à la vapeur en utilisant du bouillon de viande et de légumes. Il est donc temps de se réconcilier avec la cuisson vapeur qui est d’ailleurs une méthode très pratique qui ne s’utilise pas forcément durant un régime.

Cuisson à la vapeur : choisir la bonne méthode

La cuisson à la vapeur se base sur un principe simple : en portant un liquide à ébullition, celui-ci dégage de la vapeur. Ce milieu humide et chaud va devenir l’environnement pour faire cuire petit à petit les aliments. Le panier vapeur permet d’éviter que la saveur des aliments ne s’échappe et la cuisson lente est favorable au relevé du goût et la préservation des qualités nutritionnelles.

Couscoussier à la vapeurIl existe plusieurs façons de cuire à la vapeur. Tout d’abord, il y a les cuiseurs électriques prévus à cet effet. Généralement, ils contiennent deux récipients qui se posent sur un socle contenant l’eau à faire bouillir. S’ils sont parfois encombrants, leur praticité ne peut être remise en cause car on peut y faire cuire deux types d’aliments à la fois. D’autre part, il y a le couscoussier, dont l’avantage réside surtout dans le fait de pouvoir cuire du couscous  ou toute autre sorte de plat cuit à la vapeur. En quelques sortes, c’est un tout-en-un très pratique, bien qu’un peu encombrant. Vous pouvez aussi opter pour les âniers en bambou, qui allie esthétique et praticité, du fait qu’on puisse l’amener directement à table, ce qui permet de préserver la température des plats. Il se destine ainsi aux personnes qui veulent un appareil deux-en-un (récipient et cuiseur). Une autre méthode traditionnelle pour cuire à la vapeur est celle de la casserole+passoire+torchon. Il suffit de une passoire dans un récipient d’eau bouillante et d’utiliser éventuellement un torchon pour tapisser avant de couvrir. Le torchon va permettre d’éviter que la vapeur ne s’échappe à travers les parties latérales.

Pourquoi cuire à la vapeur ?

En premier lieu, ce mode de cuisson évite d’utiliser trop de matière grasse et de consommer des plats légers. De plus, les aliments sont plus sains car ce mode de cuisson douce permet de préserver efficacement les vertus nutritives. Les plats prennent les parfums et les épices avec délicatesse pour un goût plus relevé. Désormais, laissez de côté l’habitude de jeter l’eau ayant servi de bouillon, car celle-ci contient  une grande quantité de vitamines, de détoxifiants et de dépuratifs. Néanmoins, il faut en consommer avec modération. Avec la cuisson à la vapeur, vous ne craindrez plus de brûler les aliments, même si la température atteint 100°C.

Quels aliments cuire à la vapeur ?

Tout peut être cuit à la vapeur, mais il existe des aliments à privilégier plus que d’autres. C’est le cas notamment des légumes, des poissons, des raviolis, du foie gras, de la viande blanche ou volaille et même de certains desserts. Si vous choisissez de la viande blanche, veillez à choisir les plus tendres qui ne nécessitent pas d’être mijotés. Evitez de faire des recettes au fromage ou des aliments qui sont meilleurs lorsqu’ils sont frits et croustillants.