(Mis à jour le: 24 février 2020)

En cuisine, le cumin est une épice qu’on peut utiliser au même titre que le poivre. Ce n’est pas qu’un simple aromate, car on peut aussi y avoir recours pour traiter certains maux du quotidien. Il est originaire du Proche-Orient, mais on en retrouve en Afrique du Nord et dans de nombreux pays chauds. Le cumin est une plante herbacée appartenant à la même famille que le persil. Nous allons vous en apprendre plus sur cette épice dans ce dossier.

Que contient le cumin ?

Si on dit que le cumin est bénéfique pour la santé, c’est pour les nombreux nutriments qu’il renferme. Parmi les principaux de cette épice, on peut citer le fer, le magnésium, le phospohore et les bêta-carotènes. Il contient aussi du mucilage, des tanins, des flavonoïdes, des vitamines B1, B2, B6, B9, PP, C et K. Pour vous donner une idée sur ses nutriments, voici un petit résumé : dans 100g de cumin, on a :

  • 8,08g d’eau,
  • 33,7 g de glucides,
  • 22,3 g de lipides,
  • 17,8 de protéines,
  • 934 mg de calcium,
  • 66,4 g de fer,
  • 366 mg de magnésium,
  • 3,33 mg de manganèse,
  • 499 g de phosphore,
  • 762 µg de bêta-carotène,
  • Et 427 Kcal d’énergie.

N’oublions pas que le cumin est une épice et qu’il faudra le consommer en petites quantités. Pour couvrir les besoins de l’organisme en minéraux, en vitamines et en oligo-éléments, il faudrait l’intégrer à l’alimentation avec les fruits, les légumes et/ou la viande.

Les bienfaits du cumin

Les bienfaits du cumin

Le Cumin – Bienfaits du cumin sur la santé et la digestion

Avec les nutriments qu’il renferme, le cumin a des vertus antalgiques, anti-inflammatoires, antalgiques, antispasmodiques et antipyrétiques. Dans la médecine traditionnelle chinoise, on peut le prescrire pour soulager entre autres les troubles digestifs, les douleurs et les spasmes de l’estomac, les inflammations rhumatismales, les fièvres et les douleurs menstruelles.

Le cumin et les troubles digestifs

En intégrant du cumin à son alimentation ou en le prenant en infusion, on peut soulager et prévenir la plupart des troubles digestifs et les infections d’origine alimentaire. Il est conseillé pour les digestions difficiles, les flatulences, les douleurs abdominales et stomacales, les coliques, les constipations et les diarrhées.

Le cumin va optimiser la libération de protéines digestives dans l’appareil digestif, ce qui va faciliter la digestion, notamment la digestion des graisses et l’assimilation des nutriments et des minéraux. Pour stimuler l’élimination urinaire et pour nettoyer le système rénal, on recommande de prendre cette épice en infusion.

Le cumin et le cholestérol

Ce n’est plus une supposition : de nombreuses études ont déjà prouvé les propriétés anticholestérols du cumin. Vous pouvez diminuer notablement les triglycérides dans l’organisme en prenant deux fois par jour 75 mg de cumin pendant huit semaines. En ajoutant 1g de cette épice tous les jours dans votre alimentation, vous pourrez aussi réduire le taux du mauvais cholestérol.

Le cumin et le diabète

Cette épice a aussi des effets positifs sur le diabète de type 2. Le cumin va agir en faisant baisser le taux de cholestérol et des triglycérides dans le sang et aussi le taux d’HbA1c. Ceci va permettre à l’organisme de produire plus d’insuline, ce qui est important dans le traitement du diabète. En consommant cette épice, on réduit aussi le risque de cataracte causé par l’hyperglycémie.

Le cumin et la lactation

On ne le cite pas souvent, mais le cumin est une épice galactogène. Il va alors stimuler les montées de lait. Chez les mères allaitantes, il est conseillé de prendre une tisane avec du cumin, du fenouil et du carvi pour booster cette production lactée.

Le cumin et l’anémie

Dans une cuillère à café de cumin, on a 1,4 mg de fer. Si vous mettez alors cette quantité dans votre repas, vous couvrez déjà plus de 17% de vos besoins en fer. Il est à noter d’ailleurs que cette épice se trouve dans la liste des aliments riches en fer.

Autres bienfaits

Le cumin a des propriétés emménagogues, ce qui fait qu’il va favoriser la circulation sanguine dans l’utérus et apaiser les règles douloureuses. Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, on peut le prendre dans le cadre du traitement des maladies inflammatoires. Cette épice renferme une importante quantité d’antioxydant, ce fait que sa consommation va ralentir le vieillissement cutané.

Il contient également de la thymoquine qui combiné avec l’action des antioxydants, va limiter le développement des cellules cancéreuses dans le côlon, le sein, les poumons et le col de l’utérus. On peut aussi intégrer le cumin dans un programme minceur pour son action minceur.

Cuisiner le cumin

Cuisiner le cumin

Le cumin, comment l’utiliser en cuisine ?

Sur le marché, on peut avoir le cumin sous forme de graines ou moulu. Il peut aussi entrer dans la composition des aromates comme le garam massala et le curry. Lorsqu’on a le cumin nature en poudre, on peut l’intégrer à nos préparations salées crues ou cuites. Non cuit, le cumin a une saveur chaude et épicée, mais lorsqu’il passe au feu, il va dégager des arômes plus amers et poivrés.

Cette épice se marie très bien aux formages gouda et edam. On peut aussi l’utiliser pour assaisonner l’agneau. En marinant la viande rouge ou le poisson dans du cumin, vous allez réduire ces odeurs fortes qu’il dégage et le parfumer. On peut aussi se permettre d’ajouter du cumin aux potages, aux pains et aux volailles. Les plus osés pourront mettre cette épice dans les biscuits, les cakes et autres préparations sucrées.

Prendre le cumin en infusion

On peut prendre une infusion de cumin jusqu’à disparition des symptômes ou en cure. Il faut limiter la consommation à trois mois et faire un arrêt de trois mois avant de poursuivre le traitement. Pour la préparation de l’infusion, il faut faire bouillir 200 ml d’eau et y mettre une cuillère à café de graines de cumin ou de cumin en poudre lorsque l’eau arrive à ébullition.

Il faut retirer la préparation du feu et laisser infuser pendant une dizaine de minutes. Prenez cette infusion deux fois par jour. Pour soulager les douleurs abdominales et stomacales, on peut utiliser cette infusion pour faire des cataplasmes.