Vous l’avez sûrement remarqué lorsque vous faites vos courses que ces sachets de vanille n’affichent pas tous les mêmes noms. Il y a entre autres la vanille bourdon, la vanille de Tahiti et la vanille du Mexique. En cuisine, la vanille est une épice qu’on rajoute à nos préparations sucrées pour leur donner plus de senteurs et de saveurs. Vous souhaitez l’utiliser ? Nous allons vous en apprendre plus sur ces gousses pour que vous puissiez mieux l’utiliser et le conserver

Un bref historique sur la vanille

Historique sur la vanille

Un bref historique sur la vanille

On confère au Mexique les origines de ces orchidées lianescentes tropicales qui donnent ces fameuses gousses de vanille. Elles ont été découvertes par les Conquistadors. Avant cette découverte, pourtant, la population Aztèque l’a déjà connu et utilisé. Les Conquistadors l’ont fait traverser la frontière pour tenter une culture en Europe, mais sans succès. Pour leur développement, plus précisément pour leur fécondation, le vanillier demande l’intervention de certaines espèces de colibris et d’abeilles qui n’existaient pas en Europe. Les Européens n’avaient donc pas le choix que d’importer les gousses qui venaient du Mexique.

Au XIXème siècle, cette fécondation par les colibris et les abeilles a été révolutionné. En effet, à cette époque, un esclave a testé la fécondation artificielle et le test fut un succès. C’est de là que le vanillier a pu s’exporter un peu partout dans le monde, notamment à Madagascar, en Chine, à Tahiti, à la Réunion et en Indonésie.

Les caractéristiques botaniques du vanillier

Les caractéristiques du vanillier

Les caractéristiques botaniques du vanillier

Le vanillier est une orchidée lianescente tropicale. Le développement de sa liane se fait par croissance du bourgeon terminal. Elle est souple et peu ramifiée et sa longueur peut aller jusqu’à plus de dix mètres. C’est sur cette tige principale qu’on va voir les feuilles qui sont placées de manière alternée d’un côté et d’autre. Les feuilles quant à elles sont planes et prennent une forme ovale avec un bout pointu. Les plus grandes feuilles peuvent mesures jusqu’à 15 cm de long. La sève du vanillier est plutôt irritante et au contact de la peau, notamment des peaux fragiles, elles peuvent provoquer des brûlures et des démangeaisons persistantes. Le vanillier s’accroche à un support grâce à ses racines aériennes qu’on trouve au niveau des noeuds d’insertion des feuilles.

C’est à l’aisselle des feuilles qu’apparaissent les petits bouquets de fleurs. La fleur peut être blanche, vert ou jaune pâle et ressemble aux fleurs d’orchidées. Pour la fécondation de ces fleurs, il faut laisser la nature faire, plus précisément les insectes de la forêt, mais aujourd’hui, l’homme peut aussi intervenir pour faire une fécondation artificielle. Une fois l’ovaire à la base de la fleur fécondée, on assistera à sa transformation en gousse. Cette dernière va se développer pour donner une gousse pendante de 12 à 25 cm. Dans une gousse à peine mûre, on a une pulpe qui renferme de minuscules graines noires. Ce sont ces dernières qui font la saveur et l’odeur de la vanille.

Avant d’arriver sur le commerce, les gousses passent par une série de traitements. Après la récolte, elles passent dans de l’eau bouillante pour arrêter le processus de maturation. Elles passent ensuite par l’étape de séchage. C’est ce qui leur donne la couleur brun foncé. Vient par la suite l’étape du triage, car même si les gousses viennent de la même plante ou du même champ, elles ne sont toutes de la même qualité. Il faut plusieurs mois pour qu’elles arrivent sur le marché, c’est ce qui explique leur prix.

Découvrez des recettes faciles avec la vanille :

La vanille sur le marché

Dans les commerces, la vanille qui vient du Mexique reste la meilleure, car elle est, d’après ses utilisateurs, la plus aromatique. On a aussi la vanille Bourbon qui domine les étals. Elle vient de Madagascar et elle reste aussi très appréciée. Les vanilles de Tahiti et des Antilles, quant à elles, sont plus subtiles au palais. Pour vos préparations culinaires, vous pouvez prendre des gousses de vanille fraîches et entières. Elles prennent une couleur brun chocolat et sa longueur va de 15 à 20 cm. Pour leur conditionnement, on les met dans souvent dans un tube de verre pour garder tout son arôme. Pour l’intégrer dans le lait par exemple, il faut fendre la gousse dans le sens de la longueur avant de la mettre dans la préparation.

On peut aussi prendre la vanille en poudre qui est plus facile à utiliser. Cette poudre vient bien du fruit de vanillier et elle est passée par le séchage et le broyage. Sur le marché, on peut avoir de la poudre pure et de la poudre sucrée. Si vous prenez la poudre pure, on peut se permettre de l’ajouter aux préparations à base de fruits de mer, de poisson, de volaille et de viande blanche. Pour les crêpes et les beignets, on peut prendre du sucre vanillé. Cette dernière est plus du sucre que de la vanille, car dans certains sachets de sucre vanillé, la teneur en vanille est à 10% de vanille seulement. Elle contient également de l’extrait sec de vanille avec du saccharose.

Il y a aussi l’extrait de vanille qui est disponible sous forme liquide ou en poudre. Ce produit est le résultant de la filtration ou de l’infusion de la vanille macérée dans l’alcool dans du sirop de sucre. Pour l’intégrer à la préparation donc, il ne faut qu’une très petite quantité. Dans cette collection de produits de vanille, vous pouvez trouver de la vanilline. Il s’agit d’un arôme synthétique, mais en goût, comme en odeur, elle dépasse la vanille naturelle.

Les bienfaits de la vanille sur l’organisme

Les bienfaits de la vanille

Les bienfaits de la vanille sur l’organisme

Ce n’est pas tout le monde qui aime la glace à la vanille. Si vous n’aimez pas trop la vanille, peut-être que ces quelques bienfaits sur la santé pourront vous faire changer d’avis. En effet, la vanille n’est pas seulement une simple épice. Comme toutes les autres épices, elle a des propriétés bénéfiques sur l’organisme. La vanille a des propriétés stimulantes pour la digestion. On distinguera particulièrement son action cholérétique qui va optimiser la sécrétion de la bile. On confère aussi à la vanille des propriétés aphrodisiaques.

En Amérique Latine, il y a des philtres d’amour qui résultent de la macération des gousses de vanille dans des alcools forts. Pour lutter contre les insomnies ou des troubles de sommeil, on peut vous recommander de boire du lait à la vanille. Dans ce cas, la vanille va agir en tant qu’agent relaxant et antidépresseur.