l fromage pour la tartiflette ?

La tartiflette est une recette issue de la gastronomie savoyarde. Ce n’est pas « inconnu » des cuisines françaises. Il s’agit de ce gratin avec des pommes de terre, des oignons et des lardons gratiné au reblochon. Vous allez remarquer que dans les recettes de tartiflette, le reblochon peut très bien être remplacé ou combiné avec d’autres fromages. Dans ce dossier, nous allons nous pencher sur le type de fromage qui est adapté à cette fameuse tartiflette.

Le reblochon savoyard pour la tartiflette traditionnelle

La tartiflette est une spécialité de la région savoyarde : c’est automatiquement qu’on retrouve dans la recette originale du reblochon de Savoie. Tel qu’il est ce fromage à pâte pressée non cuite laisse un arôme de noisette et de crème. Dans la tartiflette, il va apporter une note douce et veloutée au gratin et la croûte qui va se former va être au grain fin.

Lorsque vous allez au rayon « fromagerie », vous allez voir qu’on a deux types de reblochon. Il y a le reblochon fermier qui se distingue par sa pastille verte. Comme son nom l’indique, derrière ce fromage, ce sont des fermiers qui vont le travail. La production de ce reblochon fermier est plus localisée dans les fermes du Val d’Arly en Haute-Savoie. Le reblochon avec la pastille rouge est le reblochon laitier. Ce dernier est fabriqué à partir de lait de plusieurs troupeaux, ce qui explique son odeur qui est moins prononcée.

Même si les deux reblochons savoyards s’apprêtent à la tartiflette, il est plus conseillé de prendre le reblochon laitier qui a la pastille rouge. Ce dernier est plus ferme et plus souple et il supporte très bien la cuisson. Lorsque vous faites vos courses, choisissez un qui est plutôt ferme. Le reblochon fermier, lui, trouvera plus sa place sur un plateau de fromages en fin de repas avec un verre de vin.

La recette traditionnelle

la tartiflette traditionnelle

Pour transporter votre famille ou vos convives en Savoie le temps d’un dîner, attelez-vous à la préparation traditionnelle de la tartiflette. Pour un gratin pour quatre personnes, vous aurez besoin de :

  • Un kilo de pommes de terre,
  • 200 gr de lardons fumés,
  • 200 gr d’oignons émincés,
  • Un reblochon laitier entier,
  • Un peu d’huile,
  • Une gousse d’ail,
  • Sel et poivre.

Il faudra commencer par préparer les pommes de terre en les épluchant et en les coupants en dés. Passez ces morceaux à l’eau claire pour les rincer et essuyez-les par la suite avec un torchon propre. Dans un poêle, mettez deux cuillères à soupe d’huile et mettez-y les oignons. Laissez-les fondre quelques minutes avant d’ajouter les pommes de terre. Le but est de faire dorer les pommes de terre, ils vont finir leur cuisson plus tard au four. Toujours dans la poêle, rajoutez en dernier lieu les lardons. Retirez cette préparation du feu et réservez de côté. En attendant, préchauffez votre four à 200°C. Prenez le reblochon et coupez-le en deux ou en quatre dans le sens de la largeur. Le plat à gratin, lui aussi, doit être préparé et pour ce faire, il faut frotter le fond et les bords avec la gousse d’ail épluchée. Dans le plat à gratin, mettez une couche de pommes de terre avec les oignons et les lardons, mettez une tranche de reblochon. Il faut par la suite faire une couche de pommes de terre et une couche de reblochon. Si vous avez quatre tranches de fromage, il faut terminer avec une couche de fromage et non avec une couche de pommes de terre. Mettez la préparation environ 20 minutes au four.

Associer le reblochon à d’autres fromages pour la tartiflette

Certes, la recette traditionnelle impose le reblochon en fromage, mais sachez que pour relever le goût, vous pourrez prendre d’autres fromages. C’est ce qui a d’ailleurs donné naissance à la tartiflette aux trois fromages avec le reblochon, le coulommiers et le brie. Dans cette préparation, le goût de ces trois fromages ne va pas s’écraser, car ils ont tous un goût doux. Si vous voulez vous aventurer encore plus dans cette découverte de saveurs, vous pourrez aller jusqu’à remplacer le reblochon par du munster. Ce dernier n’est pas apprécié par tout le monde à cause de son odeur, mais après la cuisson, cette odeur va s’atténuer et il va vous transporter sur une vague de douceur. Si vous voulez essayer le fromage de chèvre dans cette recette, on vous conseille de le faire fondre à part dans du lait. Vous n’aurez qu’à verser ce mélange sur les couches de pommes de terre, de lardons et d’oignons par la suite. Notez aussi que le fromage à raclette, le vacheron, le saint-nectaire et le camembert peuvent également être utilisés dans la préparation de gratin.

Découvrez aussi – Les différents types de fromages

Réussir sa recette de tartiflette

Le goût de la tartiflette ne repose pas uniquement sur le fromage. Pour ce gratin, il faudra aussi bien choisir les pommes de terre. Si vous ne trouvez pas des pommes de terre de Savoie, prenez des pommes de terre fermes pour qu’après la cuisson, elles ne se transforment pas en purée. Dans les grandes surfaces, vous trouverez des lardons fumés qui vont vous faciliter la tâche. Cependant, pour une tartiflette bien goûteuse, on vous conseille de prendre un morceau de lard que vous trancherez par la suite. Pour ne rien gaspiller, la gousse d’ail que vous avez utilisé pour frotter le plat à gratin peut aussi être mélangée avec les pommes de terre, les oignons et les lardons. Pensez à le hacher avant de l’intégrer à la préparation.

La tartiflette constitue à elle seule un plat et un accompagnement. Pour diversifier un peu ce qu’il y a à table, vous pouvez servir ce gratin avec une salade composé d’endives, de dés de gruyère, de pommes et de tranches de pamplemousse. Vous pourrez également le déguster avec un blanc sec de Savoie, un vin d’Anjou ou un Côtes-du-Jura Trousseau. Terminez ce repas avec une mousse au chocolat.