(Last Updated On: 13 novembre 2018)

Que l’on soit fin connaisseur, cuisinier, paysagiste ou simple amateur, faire pousser des plantes aromatiques est toujours fort pratique. Non seulement, elles égaient nos jardins ou nos balcons, mais elles assaisonnent aussi nos petits plats, donnent du goût à nos tisanes tout en embaumant notre espace de vie. Entre toutes les variétés existantes, lesquelles devrait-on choisir, pourquoi et comment les faire pousser ?

Quelles variétés de plantes aromatiques à faire pousser chez soi ?

plante aromatique

En matière de plantes aromatiques, on a de nombreuses variétés dont les plus utilisées et connues dont :

Les différentes variétés de plantes aromatiques

La ciboulette n’est pas la seule plante aromatique qui existe même si c’est celle que vous avez l’habitude d’utiliser dans vos petits plats. Il en existe une très large variété qu’on ne sait plus où donner de la tête. Pour avoir une idée globale, voici une petite classification des herbes aromatiques les plus utilisées :

  • Les plantes aromatiques dites « vivaces » : la ciboulette, la menthe et l’estragon font partie des variétés à feuilles caduques tandis que la marjolaine, le thym, le romarin, la mélisse, le laurier sauce, la sarriette et la sauge officinale font partie des variétés à feuilles persistantes
  • Les plantes aromatiques dites « annuelles » : on y trouve le cerfeuil, l’aneth, la coriandre et le basilic
  • Les plantes aromatiques dites « bisannuelles » où la plus connue est le persil

A cette première classification, vous pourrez aussi choisir vos plants en fonction de vos besoins culinaires. Il faut alors savoir que pour :

  • Les plats et salades, vous aurez surtout besoin de persil frisé et plat, d’estragon, de coriandre, de ciboulette et de basilic
  • Les desserts et tisanes, vous aurez besoin de menthe (verte ou poivrée), de verveine citronnelle et de mélisse citronnelle
  • Les grillades et barbecues, vous aurez besoin de thym et thym citron, de romarin et de sarriette

Cette deuxième classification vous permettra d’avoir toutes les herbes aromatiques dont vous avez besoin pour relever le goût de tous vos plats en allant des entrées aux desserts. N’hésitez toutefois pas à en faire pousser d’autres variétés plus rares pour avoir plus de choix surtout que chaque herbe a ses vertus aromatiques et/ou médicinales.

Quelles sont les exigences des plantes aromatiques ?

des plantes aromatiques

Pas besoin d’un grand jardin pour faire pousser des plantes aromatiques, car elles se plaisent aussi très bien dans des pots. Ainsi, même si vous vivez dans un appartement, vous pouvez très bien avoir vos pots de plantes aromatiques. La seule condition pour qu’elles poussent bien c’est de bien choisir leur emplacement.

Même s’il en existe différentes catégories, les variétés d’une même catégorie n’ont pas forcément les mêmes besoins. Ce qu’il faut retenir c’est que :

  • Le thym, la marjolaine, le romarin, la sauge officinale et la sarriette ont besoin d’une forte exposition au soleil, de beaucoup de chaleur et d’un sol bien drainé, voire même assez sec
  • Le basilic, la mélisse, l’aneth, la ciboulette, l’estragon et la coriandre ont besoin d’un sol riche et frais ainsi que d’une bonne exposition au soleil sans toutefois être trop chaud
  • Le persil qu’il soit plat ou frisé, la menthe et le cerfeuil n’aiment pas trop le soleil donc ils ont besoin d’un emplacement mi-ombragé et doivent pousser dans un sol riche et frais

Si vous optez pour la culture en terres, vous pouvez très bien associer, au sein d’un jardin aromatique, différentes variétés, mais veillez à ce que l’ensemble ait les mêmes besoins. Aussi, pour ne pas que les plus envahissantes d’entre elles, à l’instar de la menthe, ne piétinent trop les autres variétés plus discrètes, le mieux c’est de faire pousser les variétés envahissantes dans des pots que vous allez ensuite enterrer près des autres herbes déjà en terres. Cela vous permettra d’avoir un joli parterre d’herbes aromatiques, toutes en pleines formes.

Comment faire pousser des plantes aromatiques dans des pots ?

En pots, la culture de ces plantes est beaucoup plus simple, car vous n’aurez donc pas à vous soucier de la qualité du sol. En effet, il vous suffira seulement de :

  • Utiliser un terreau de qualité, du genre « terreau plantes vertes » ou mieux encore « terreau spécial aromatiques » pour toutes les variétés : vous pouvez, si vous le souhaitez, mélanger le terreau à de la terre de jardin en respectant la formule suivante : 1/3 de terre pour 2/3 de terreau
  • Disposer une couche drainante au fond du pot : vous avez le choix entre des cailloux ou des billes d’argile

Une fois les plantes en pots, il vous suffira de choisir leur emplacement en fonction de leurs besoins d’exposition.

Comment planter des plantes aromatiques ?

faire pousser des plantes aromatiques

Pour faire pousser des plantes aromatiques, vous pouvez acheter de jeunes plants ou bien des graines à semer. La première option est la plus adaptée aux débutants, car les semis nécessitent plus de soin.

Pour ceux qui veulent utiliser des semis, la période pour les semer varie d’une variété à une autre et du type de terre que vous utilisez. Ce qu’il faut retenir :

  • Pour planter de la ciboulette en semis en pleine terre, il faut le faire entre février et mai
  • Pour planter de la mélisse ou de l’aneth en terre, il faut semer les graines entre avril à juin
  • Pour semer des graines de coriandre, de cerfeuil ou de persil, mieux vaut le faire entre mars à septembre
  • Pour semer de l’origan ou marjolaine, il faut le faire à partir du mois de mai
  • Pour les semis de basilic qui sont plus délicats que les autres, il faut les semer en terrine et seulement de février à avril

En ce qui concerne le repiquage, vous pouvez le faire à partir du mois de mars ou avril et ce, que vous les mettiez en terre ou en pot. Pour planter menthe, l’utilisation de jeunes plants est plus recommandé ou lieu d’en semer. D’ailleurs, on trouve plus des plants en godets ou en pot que des graines de menthe.

Quelques recettes :

Comment entretenir ses plantes aromatiques ?

Pour que vos plantes aromatiques s’épanouissent bien, aussi bien en terres qu’en pots, voici les conseils d’entretien à retenir :

  • Le romarin, l’origan, le thym, la sarriette et la sauge officinale n’aiment pas trop l’eau donc veillez à ne pas trop les arroser. Toutes les autres qui ne sont pas citées ici, comme le basilic, doivent être arrosées dès que leur terre est sèche. Petite exception toutefois, lorsque la menthe est plantée en pleine terre, vous n’aurez pas à l’arroser régulièrement
  • L’utilisation d’engrais spécial aromatiques est conseillée surtout pour les plantes en pot. Pour information, cet engrais doit être ajouté à l’eau d’arrosage puis il suffit d’arroser vos plantes avec. Cet entretien doit être fait entre avril à septembre et seulement une fois par semaine ou toutes les deux semaines. En matière d’engrais, en ont surtout besoin la ciboulette, la menthe, l’aneth, le cerfeuil, le persil, la mélisse, le basilic, l’estragon et la coriandre
  • Pour les plantes en pots, il est important de changer leur terreau à chaque printemps surtout celui de la menthe, du thym et du romarin
  • Pailler les herbes aromatiques gélives est essentiel dès que l’automne débarque et ce, jusqu’au printemps. Cela est vital pour les plantes surtout dans les régions où les gelées sont à craindre

 

 

No votes yet.
Please wait...