(Mis à jour le: 27 mars 2019)
Oignon : venez découvrir tout ce qui concerne ce légume-condiment
5 (100%) 1 vote[s]

Retrouvez dans cet article tout ce dont vous devez absolument savoir sur l’oignon. Comment le cuisiner, le conserver, à quelles saisons le récolter et le déguster, d’où vient-il et quelles sont ses vertus,…

Quels sont les caractéristiques de l’oignon ?

Oignon

De son nom scientifique « Allium cepa », l’oignon est une plante bisannuelle faisant partie de la famille des Alliacées. En fait, c’est un légume-condiment qui se compose de feuilles formées en couches concentriques et successives. Celles-ci constituent les bulbes, des couches de chair charnue et juteuses recouvertes par une couche plus fine de peau qui change de couleur selon la maturité. Quant aux différentes variétés d’oignons, il en existe du blanc, du brun, du rouge et même du pourpre et aussi de divers taille.

La fiche technique de l’oignon

Famille : Alliacées

Couleurs des fleurs : blanches ou mauves

Exposition : plein soleil

Type de sol : neutre, bien drainé

Type de végétation : annuelle

Plantation : semis et plantation au printemps

Récolte : mai-juin et fin de l’été selon les variétés

Quand et comment l’oignon est-il apparu?

L’oignon est né il y a plus de 5 000 ans, malgré le fait que l’on n’a pas découvert quel est son ancêtre sauvage, l’oignon domestique est originaire de l’Asie du Sud-Ouest où il a été cultivé depuis tout ce temps.

Quelle est donc l’histoire de l’oignon ?

Voici donc l’histoire de l’oignon à travers les âges.

Pendant la période de l’Antiquité

A cette époque, l’oignon s cultivait déjà depuis des millénaires par l’homme. Cela a commencé en Chaldée, puis en Egypte pendant le règne de la première dynastie, ensuite en Mésopotamie environ 3000 ans avant J.-C., après en Grèce avant d’arriver en Europe.

Les Egyptiens le consommaient généralement cru, en outre, il a marqué l’histoire égyptienne en étant mentionné dans les parchemins antiques datant de plus de 4 000 ans. Ensuite, il se retrouve dans la Bible durant l’exode des Hébreux, vers 1 500 ans avant notre ère, qui regrettaient son absence ainsi que celle de l’ail et du poireau.

Pour les Grecs, l’oignon avait de grandes vertus thérapeutiques tandis que les Romains lui réservaient même des jardins particuliers, les « cepinae ».

Lire aussi:

Au Moyen Age

Oignon: légume-condiment

L’oignon était consommait quotidiennement et abondamment en faisant également partie des recettes médicinales ainsi que des potions de sorcellerie.

A l’époque, il était utilisé pour soigner les verrues, en tant que cataplasmes pour anesthésier la douleur et faire guérir la typhoïde. On en mettait même en rondelles autour du cou pour traiter les enrouements.

Les croyances et superstitions y allaient de bon train au Moyen Age, laisser une moitié d’oignon sur la table peut porter malheur, une jeune fille dormant avec un oignon sou l’oreiller est sûre de rêver de son soupirant, planter des oignons le vendredi saint éloigne les risques de sécheresse et la présence d’insectes.

En outre, ce n’est qu’à cette époque que l’oignon est devenu populaire en Europe surtout dans les pays du Nord et de l’Est. En effet, s’il devient une des bases de leurs cuisines, dans le sud au bord de la Méditerranée, il se consomme surtout cru du fait de sa saveur assez douce.

En 1273, le terme « ognon » fait son apparition  en France et devient définitivement « oignon » au XIVe siècle. On dit que cela est d’origine latine « unio, unionis » qui a remplacé le terme Gaulois  « caepa » qui est l’ancêtre des mots« cive », « ciboule », « civette », « ciboulette »,…

Au XVe siècle, l’oignon est l’une des premières plantes européennes à avoir été cultivées en Amérique, d’abord il apparaît dans les Caraïbes où Christophe Colomb en rapporte durant son second voyage de l’année 1493. Ses propriétés antiscorbutiques lui valent la préférence des marins parmi tous les autres légumes.

Quelles sont les différentes variétés d’oignon?

différentes variétés d'oignon

En tout, il y a à peu près de 700 variétés d’oignons qui se distinguent par leur taille,  leur couleur et leur période de production :

Les oignons blancs qui se récoltent bien avant sa maturité complète. Ce sont des primeurs qui ne se conservent que durant un temps limité et ne sont disponible que de juin à septembre.

Les petits oignons blancs sont disponibles sur le marché et vendus soit en bottes du mois d’avril au mois de juillet ou soit au poids en septembre.

Le Blanc de Naples disponible de mars à avril nous vient d’Italie.

Les Gros à bulbe plat viennent de la région du Sud-Est et sont disponibles d’avril à août. Ils pourrissent assez rapidement.

Les oignons jaunes, eux, on en trouve tout le long de l’année. On les récolte en août et ils sont destinés à  la consommation hivernale.

Les oignons de garde, qui sont qualifiés de « forts » se stockent équeutés et secs entre – 3 et 0°C.

Il existe aussi la variété des petits oignons ou « grelots » jaunes.

Les variétés d’oignons jaunes sont nombreuses, il y a ceux qui ont un:

  • Bulbe rond, aplati que l’on cultive en Bourgogne et vende de juillet à octobre. Par contre, l’Anjou en vende plutôt de septembre à avril.
  • Bulbe rond, cuivré provenant du centre de la France et d’Italie et commercialisé de septembre à avril.
  • Bulbe rond, jaune pâle produit en Pologne et aux Pays-Bas et vendu de Septembre à Juin.
  • Bulbe ovale et allongé  originaire du Poitou et de l’Anjou et vendu de Septembre à Avril.
  • Gros bulbe rond, jaune clair venant d’Espagne et commercialisé d’août à avril.
  • Bulbe rond, aplati, jaune doré vendu de septembre à avril en provenance d’Espagne.

Les oignons rouges sont commercialisés de juin à mars. Ils sont plutôt rares, malgré qu’ils sont partagés en plusieurs variétés : du bulbe de toute les nuances de rouge et de toutes les formes plus ou moins rondes ou aplaties. La majorité provient directement d’Italie et du Sud-Est de la France.

Le Rosé de Roscoff, de couleur rouge rosé, il nous vient de Bretagne. Ceux-ci sont plus fades et se mangent normalement crus.

En France, il existe deux grandes variétés d’oignons :

 Les oignons frais qui possèdent une chair douce, ceux de type blanc en botte ou de type rouge en botte sont disponibles de mars à juillet. Comme ils sont des primeurs, ils se récoltent avant leur maturité complète, mais par contre, ne se conservent pas longtemps.

Les oignons secs sont des variétés de couleur jaune ou blanche, particulièrement l’oignon doux des Cévennes, ils ont souvent une forme ovale ou bien ronde et aplatie.

Quelles sont les propriétés médicinales de l’oignon ?

L’oignon possède de nombreux apports nutritionnels comme la vitamine c, les nombreux minéraux et oligo-éléments  qui le rend riche en antioxydants et lui confère des propriétés immunitaires tout en ne fournissant que très peu de calories.

Selon son historique et aussi des recherches récentes, il possède des propriétés thérapeutiques comme :

  • action diurétiqueen aidant à éliminer les toxines grâce à sa teneur en glucides particuliers, les fructosanes contenues dans le bulbe.
  • action hypoglycémianteen empêchant l’élévation excessive du taux de sucre contenu dans le sang grâce à la diphénylamine.
  • action bactériostatiqueconsommé frais, il contre la prolifération microbienne et servir d’antibactérien.
  • action bénéfique pour le système cardio-vasculaire,consommé quotidiennement 200 g d’oignon cru permet de baisser l’agrégation plaquettaire sanguine et de réduire les risques de formation de caillots et d’obstruction des vaisseaux sanguins. 

Comment cuisiner et déguster l’oignon ?

cuisiner et déguster l'oignon

Les oignons peuvent s’utiliser de différentes manières selon la variété :

Pour les oignons jaunes, on utilise les gros et doux variétés de Valence pour être farcie, les petits oignons grelots en tant que garniture,  les oignons forts comme la variété « Paille des vertus » pour être fondus dans les soupes, les tartes, les purées ainsi que dans des plats mijotés.

Par contre, les variétés d’oignons secs devraient se consommer cuits, car crus, crus ils risquent de devenir indigestes.

Toutefois, les oignons rouges, eux, devraient plutôt se préparer crus car ils possèdent un goût plus fade que les autres et bien plus doux.

Un petit conseil pour l’éplucher, placer l’oignon sous l’eau ou mettez des lunettes de plongées pour éviter les larmes.

Après, chacun sa façon de couper l’oignon, hacher menu, couper en rondelles, découper en quartier, écraser,…

L’oignon est un légume-condiment très populaire et se présente dans presque tous les plats cuits, tous les salades et crudités ainsi que dans la plupart des sauces.

Les 10 bienfaits des oignons sur votre santé

Comme toute les plantes, l’oignon possède des bienfaits et de nombreuses vertus qui lui sont propre :

  1. Les oignons éliminent le risque de formation de caillots sanguins dangereux.
  2. Les oignons favorisent la lutte contre le cancer.
  3. Les oignons multiplient l’apport en acide folique.
  4. Les oignons favorisent la fortification des os.
  5. Les oignons calment les symptômes prémenstruels.
  6. Les oignons stabilisent l’hypertension artérielle.
  7. Les oignons contiennent très peu de calories.
  8. Les oignons sont une bonne source de fibres.
  9. Les oignons sont une source de vitamine C.
  10. Les oignons apportent du sélénium.