(Last Updated On: 13 novembre 2018)

Utilisé comme herbe aromatique dans de nombreux plats, le basilic est une plante herbacée particulièrement appréciée des gourmets. Son utilisation ne se limite pas à la haute gastronomie puisqu’il peut également être utilisé dans la cuisine de tous les jours et dans divers plats. Voici ce qu’il faut retenir à son sujet …

Qu’est-ce que le basilic ?

Qu'est-ce que le basilic ?

Appartenant à la famille des plantes dites Lamiacées, le basilic est cultivé en tant que plante aromatique et plante condimentaire. Ses feuilles sont ainsi utilisées directement en cuisine, mais il peut également être utilisé en tant que condiment pour relever le goût d’un plat.

En règle générale, la hauteur de la plante varie entre 20 à 60 cm, mais il est possible qu’elles atteignent un mètre de long selon les conditions de culture, l’âge et la variété.

Il en existe effectivement de nombreuses variétés à savoir :

  • Le basilic grand vert :

Surtout utilisé en cuisine méridionale, cette variété se reconnaît facilement à ses feuilles ovales vertes. La plante ne dépasse généralement pas les 30 cm de hauteur.

  • Le basilic thaï :

Cette variété se démarque par ses feuilles vertes un peu fines et pointues qui poussent sur des tiges pourpres. La plante donne également des inflorescences pourpres. Le basilic thaï est surtout cultivé en Asie du sud-est et est particulièrement apprécié pour sa saveur épicée, assez proche de l’anis ou de l’estragon.

  • Le basilic citron :

Cette variété est assez fragile donc il est conseillé de la mettre à l’abri du vent et du soleil. Il se démarque par son goût citronné d’où son appellation ainsi que par la couleur verte claire de ses feuilles laquelle se rapproche un peu du jaune.

  • Le basilic fin vert :

Comme le basilic thaï, cette variété a un goût épicé, mais ses feuilles d’un vert vif sont minces et lisses.

  • Le basilic pourpre :

Le basilic n’est pas forcément vert comme le prouve cette variété aux tiges et aux feuilles violacées. Ses fleurs sont, quant à elles, d’un joli rose pâle. En termes de goût, on y trouve un peu des notes poivrées.

Mieux connaître le basilic

  • Le basilic marseillais :

Le basilic marseillais se démarque de toutes les autres variétés par ses grandes feuilles vertes.

  • Le basilic feuille de laitue :

Avec un arôme anisé, le basilic feuille de laitue, comme son nom l’indique est pourvu de très larges feuilles un peu cloquées et d’une couleur verte tendre comme la laitue.

Le basilic à travers le temps

Le basilic n’a pas que des propriétés aromatiques, mais aussi médicinales. En effet, les Egyptiens ont découvert, très tôt, ses propriétés antibactériennes ainsi que ses propriétés de conservation. C’est pour cela qu’ils l’utilisaient dans la momification de leurs défunts. Ils le considéraient aussi comme une herbe sacrée qu’ils offraient à leurs Dieux.

Lorsque la plante arrive à Rome et en Grèce, elle est considérée comme une herbe royale et symbole de la fertilité. En tant que tel, on l’utilisait non seulement en cuisine, mais aussi en guise de plante ornementale et médicinale.

Le basilic

Dans de nombreuses civilisations, il était de tradition de glisser quelques feuilles de basilic entre les mains du défunt, car l’herbe était censée les protéger durant ce dernier voyage vers l’au-delà.

Ce n’est que plus tard qu’il est arrivé en Europe, aux Etats-Unis et en Angleterre. Aujourd’hui, on en fait pousser partout à travers le monde.

Les vertus du basilic

Le basilic est aujourd’hui reconnu comme étant une plante :

  • Antibactérienne
  • Riche en vitamine K, en vitamine C et en vitamine A
  • Riche en phosphore et en calcium
  • Antioxydante
  • Riche en minéraux nécessaires pour le développement du tissu osseux
  • Riche en camphre ce qui lui donne des propriétés anti-rhume et antiseptique

Le basilic c'est quoi ?

Depuis des millénaires, il est aussi utilisé pour soigner la déprime, les verrues, les démangeaisons, les infections buccales, les maux de gorge, les troubles digestifs, … C’est également une plante à effet tonique, apéritif, laxatif et fébrifuge. Et pour ceux qui aiment laisser leurs fenêtres ouvertes en fin de journée, sachez qu’à l’aide d’un pot de basilic, vous pourrez chasser les moustiques et les mouches.

Bien utiliser le basilic en cuisine

Pour que le basilic délivre toute sa saveur, il est conseillé de :

  • Piler ses feuilles au mortier au lieu de les mixer : cela est valable si vous comptez l’utiliser dans une sauce
  • Déchirer ses feuilles à la main au lieu de les ciseler au couteau pour éviter leur oxydation
  • Ajouter les feuilles déchirées à la dernière minute, juste avant de servir, parce qu’elles ne supportent pas les longues cuissons ou de plonger trop longtemps dans la vinaigrette
  • Ajouter les fleurs de basilic dans vos salades, car elles sont également comestibles et aussi savoureuses que les feuilles

Le basilic en gastronomie

En gastronomie, cette herbe aromatique accompagne toutes sortes de plats, mais elle est surtout idéale pour accompagner les salades de légumes ou de fruits, les pâtes, les fromages, les œufs, les pâtés, la viande blanche, la viande du lapin, les tomates, les champignons et la fameuse soupe au pistou. Et en ce qui concerne les sauces, la plus connue qu’on lui rattache est la sauce pesto, mais on en trouve également d’autres.

Le choix du basilic à utiliser doit dépendre du goût que vous souhaitez avoir. Il faut alors garder en tête que selon la variété, le basilic peut avoir un goût épicé, anisé, citronnés ou encore des notes de gingembre et de jasmin.

Pour information, vous pouvez utiliser des feuilles de basilic séchées dans vos plats ou pour vos infusions. Ces dernières sont surtout conseillées après un repas copieux afin de faciliter la digestion.

La conservation du basilic

Pour toujours avoir des feuilles de basilic sous la main, voici quelques manières de le conserver :

Comment conserver le basilic ?

  • Faire sécher les feuilles : cette méthode est envisageable, mais est peu recommandée parce qu’en séchant, les feuilles perdent une grande partie de leur arôme. Toutefois, certaines recettes de cuisine exigent expressément des feuilles séchées donc pour en avoir, il vous suffit de ciseler quelques feuilles puis de les mettre à sécher à l’ombre ou dans un déshydrateur. Une fois les lamelles bien sèches, conservez-les dans un contenant hermétique à stocker dans un endroit préservé de chaleur et de lumière
  • Les conserver au congélateur : prenez quelques feuilles de basilic puis faites-les passer au mélangeur pour avoir une purée. Vous pouvez ensuite y incorporer un peu d’huile d’olive, mais cela est facultatif, avant de verser la purée dans le bac à glaçons. Passez-la au congélateur puis mettez vos cubes glacés dans un sac à congélateur
  • Les garder au réfrigérateur : lavez vos feuilles de basilic puis hachez-les avant de les plonger dans de l’huile d’olive avec du gros sel. Fermez le bocal pour qu’il soit hermétique puis stockez-le au réfrigérateur
  • Faire pousser du basilic : en ayant un pot de basilic chez vous, vous pouvez être sûr de toujours en avoir pendant les beaux jours. Il faut effectivement savoir qu’à partir de l’automne, la plante va mourir donc avant que la température ne chute, pensez à transformer quelques feuilles à conserver. En règle générale, quand la plante donne des fleurs, il est conseillé de tuer les fleurs pour avoir plus de feuilles, mais pensez à en laisser quelques-unes pour qu’elles vous donnent des graines à semer après l’hiver

L’alimentation de A à Z

No votes yet.
Please wait...