Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, boolean given in /homepages/29/d646108747/htdocs/saint/wp-content/plugins/kk-star-ratings/index.php on line 525
(Mis à jour le: 21 octobre 2019)
La gastronomie brésilienne : Un patchwork, qui raconte l’histoire de cet immense pays
3.5 (70%) 10 vote[s]

Embarquons-nous pour un voyage de découverte des goûts culinaires de ce grand pays. Au Brésil,  il n’est pas nécessaire d’ouvrir un manuel d’histoire pour aller découvrir son passé, la cuisine brésilienne le raconte si bien.  Il est aisé de dire que tel le mondialement connu  Carnaval de Rio qui apporte joie bonheur et rythme  musical, la gastronomie du Brésil est le résultat d’un brassage réussit de différentes cultures, d’abord, toutes les ethnies d’origines indiennes, africaines et des européens descendants des colons portugais. C’est surtout une cuisine conviviale et une cuisine de proximité. Les plats se préparent sur place et on mange tout en se promenant à travers les étals des marchands. Un voyage du goût et  la tentation est grande de savourer un jus de noix de coco tout en dégustant une coxinhas de frango (de petites boulettes de poulet).

Au fil des siècles, la cuisine s’est adaptée aux produits de l’immense terre du Brésil. Chacun agence les plats de son pays d’origine avec ce qu’il trouve sur place. Résultat : des plats haut en couleur et surtout en goût. Alors, si vous souhaitez découvrir les plats traditionnels brésiliens, suivez notre guide culinaire pour un voyage gustatif extraordinaire !

Le Feijoada

Feijoada

Ce plat fait  l’unanimité,  il est partout  décliné selon les régions du Brésil. Le Feijao veut dire  haricot en portugais noir ou blanc cuisiné avec du manioc ou du riz, chacun ajoute une touche exotique.  A Rio,  il est préparé à base de viande de porc ou de morceaux de viande de bœuf ou saucisses séchées. On y ajoute des légumes comme le chou vert et des tranches  d’orange. C’est une recette de plat sucré salé … il rappelle le fameux cassoulet européen, mais avec des touches locales qui donne la particularité et la singularité de ce plat savoureux.

Le pato no tucupi

Ce plat très apprécié dans la région de Belem dans la région amazonienne, au Nord du brésil, il est cuit à base de canard. On y ajoute du jus de manioc, le tucupi et le pato (c’est le canard). Le plat est agrémenté d’herbes de la région ce qui lui donne un caractère onctueux et un goût fort apprécié.

Le Churrasco

La région de Rio Grande del Sul au sud du Brésil, là c’est la viande de bœuf qui est à  l’honneur, on prépare ce plat très savoureux avec les morceaux de viande avec les épices, des tomates et des oignons. On les fait rôtir sur le charbon. Actuellement, on peut le préparer à partir de la viande de porc ou de canard. Cette viande est servie sous forme de brochette géante très appréciée dans les restaurants. Le Churrasco provient du portugais, on raconte qu’il symbolise l’esprit de fraternité.

Le Rodizio de viande :

c’est est un assortiment de viande rôti, plusieurs restaurants proposent des tarifs au kilo, des lieux sont fort appréciés pour la variété de leur plats.

Le Pernil Assado

Le Pernil Assado c’est une recette de jambon entier frais rôti et est servie entier. C’est une spécialité de la région de Rio.

Le Galletto al Primo canto

Le Galletto al Primo canto est un coq au vin cuit à la braise et à l’huile de palme du Brésil.

Idées de recettes à base de cuisine du monde :

Les empadas 

empadas 

C’est des tourtes farcies de viandes ou de crevettes avec légumes comme des cœurs de palmiers. Originaire du Portugal, les empadas présentent de grandes variétés selon la région.

D’autres régions connues pour l’abondance de poissons et de fruits de mer comme à la région de Bahia où on y trouve des plats très riches en variétés avec une influence africaine et brésilienne.

La moqueça

Dans ce plat,  le poisson est cuit sous forme de ragout accompagné de fruit de mer de crevette, crabe huitre. On y ajoute de l’huile de palme du Brésil appelé dendé et du lait de coco, ou la Vatapa , plat de crevette avec poisson et accompagné de riz.

Raconter la cuisine brésilienne, aussi parler des produits agricoles de ce grand pays et s’il faut ne citer qu’un, on ne manquera pas de parler du manioc, ce que les habitants du pays appellent pain de la terre, c’est comme la pomme de terre.

Le manioc accompagne presque tous les plats, il se décline en frite, en purée ou encore en soupe. La plus utilisée, c’est la farofa préparée à partir de semoule de manioc qu’on fait frire et qui accompagne les plats de viande ou tout simplement avec des haricots ou des œufs. Le tapioca est une crêpe préparée à partir de la semoule de manioc, salée ou sucrée avec de la noix de coco ou avec du fromage. Tous ces plats sont aussi succulents les uns que les autres et méritent d’être tester.

Notre voyage culinaire continue avec les desserts, on a une orgie de fruits exotiques délicieux,  les fruits de la passion, de la   carambole, la graviola, le cajou mais les gâteaux out aussi appréciés tel ce Roméo et Juliette préparé à partir de fromage blanc et de goyave un fruit tropical. C’est un pur régal !

Le brigadiero

brigadiero

Ce dessert brésilien est fort apprécié par les petits et les grands, se sont  des truffes de chocolat et sont considérés comme le plus incontournable des sucreries brésiliennes. Cette truffe prote le nom d’un candidat aux élections au Brésil dans les années 40 du siècle denier.

Plusieurs autres desserts comme le pudim un flan sucré ou le paçoca un dessert à base de cacahuètes ou le cocada  un biscuit préparé avec de la noix de coco.

Enfin, après toutes ces bonnes choses, il est temps de parler des boissons locales qui sont tout aussi délicieuses et savoureuses que les pâtisseries brésiliens !

Découvrez nos idées de desserts :

La cachaça

cachaça

C’est une boisson locale alcoolisée, c’est une sorte d’eau de vie préparée à partir du sucre de canne et elle se déguste telle quelle. On peut y ajouter soit des fruits soit du citron vert. C’est aussi la base de nombreux cocktails locaux brésiliens.

Il faut dire qu’au Brésil, les boissons se déclinent en plusieurs variétés, on y trouve : des bières légères blondes, des jus de fruits frais, pour se désaltérer, des boissons non alcoolisées, comme la guarana qui a des vertus  aphrodisiaques. Le guarana est la base d’une boisson locale, c’est un fruit d’Amazonie connu depuis le XVIII siècle, il est surtout fortement apprécié des jeunes car il procure de l’énergie. Il est aussi très utilisé lors d’un régime alimentaire pour la perte de poids car il très connu pour ses effets « coupe faim ».

Ici s’achève notre périple, la gastronomie du Brésil est égale à son gigantisme et sa grande diversité.