Faire les courses avec le coronavirus, quelles précautions faut-il prendre ?

L’épidémie du coronavirus a complètement bouleversé notre quotidien. On ne fait vraiment plus les choses comme avant et on est obligé de prendre des précautions pour ne pas être atteint par cette maladie. Que faut-il faire pour faire ses courses sereinement ? Dans ce dossier, nous allons répondre à cette question et vous apporter quelques recommandations pour que vous puissiez redoubler de prudence lorsque vous faites vos courses.

A quelle fréquence faire ses courses ?

Aujourd’hui, laver les mains régulièrement avec du savon ou du gel hydroalcoolique est déjà un geste qu’on a adopté. Il y a donc moins de chances que vous attrapez le virus en touchant la poignée d’un immeuble. Toutefois, la principale voie de contamination est interhumaine. Pour se protéger donc, il faudra éviter au maximum la rencontre avec d’autres personnes, ceci dit qu’il serait préférable de faire un gros plein de courses que de se rendre au supermarché une fois tous les deux ou trois jours. Toujours dans cette optique de réduire le risque de contamination, il est conseillé de faire ses courses seul.

Porter un masque et/ou des gants ?

S’il y a quelques semaines, le port de masque était obligatoire, aujourd’hui, on le conseille aux personnes malades. Vous pouvez donc partir faire vos courses sans masque si vous êtes en bonne santé. Cependant, si vous avez dans votre entourage une personne présumée infectée par le 2019-nCoV et même si vous n’avez pas été testé positif, il serait raisonnable de porter un masque. Ne vous compliquez pas non plus la vie à porter des gants, car s’ils ne sont pas utilisés correctement, vous vous exposez à la contamination. Beaucoup pensent qu’avec ces gants, ils se protègent efficacement, mais comme ils le portent sur une longue durée, ils peuvent se toucher le visage sans s’en rendre compte et c’est là le risque de contamination. Il vaut mieux partir faire ses achats sans gants et avoir les mains nues pour qu’on puisse se rappeler qu’on devrait les nettoyer régulièrement. N’oubliez pas non plus de garder la distance de plus d’un mètre avec les autres clients.

Lire également – DIY : Fabriquer soi-même des masques de protection

Utiliser ses propres sacs et cabas

Dans les grandes surfaces, on met à votre disposition des chariots et des paniers, mais ceux-là auraient pu être manipulés par des personnes contaminées et le personnel de la grande surface, même s’il s’active pour limiter la propagation du virus ne les aurait pas forcément bien nettoyés. Pour vos courses alors, si vous devez prendre un caddy, prenez le temps d’y passer une lingette. S vous avez les bras pour transporter vos courses, il serait plus raisonnable d’utiliser ses propres sacs et cabas. Lorsque vous vous retrouvez aussi devant une porte de congélateur au supermarché, un petit coup de lingette ne vous fera pas perdre du temps.

A la caisse

Jusqu’à ce jour, aucune étude n’a prouvé que les billets de banque, les pièces de monnaie et les cartes de crédit contribuent à la propagation du coronavirus. En théorie, on estime tout de même qu’il y a des chances, aussi infimes qu’elles soient, qu’on attrape la maladie par ce contact. Lorsque vous arrivez à la caisse, il est conseillé de faire le règlement sans contact.

Combien de temps le virus peut-il être sur ses achats ?

La durée de vie du virus est variable en fonction du support sur lequel il se trouve. D’après une étude publiée dans le New England Journal of Medecin, il peut rester vivant sur le carton pendant 24 heures, sur le plastique et l’acier pendant 72 heures, sur le bois pendant 96 heures et sur le verre pendant 120 heures. Il ne faut pas non plus être paranoïaque, car le nombre de particules virales infectieuses se réduit avec le temps. Ceci dit qu’en quelques heures, le risque de contamination au contact d’un support qui a été souillé par les gouttelettes de salive d’une personne contaminée est faible. Toutefois, en arrivant chez vous, vous ne pourrez pas vraiment vous permettre de déballer vos courses comme si de rien n’était.

Après les courses, en arrivant à la maison

Certaines personnes préfèrent se faire livrer ses courses à leur domicile pour réduire ce risque de contamination, mais ceci ne dit pas que vous êtes en sécurité. Que ce soit après les courses au supermarché ou à la réception de vos achats, vous devez prendre quelques précautions. Séparez vos courses en deux : ceux qui ne vont pas au frais et ceux qui vont au frais. Ceux qui ne vont pas au frais, laissez-les sur le palier pendant trois à quatre heures. Après cette première étape, lavez-vous les mains. Prenez maintenant ceux qui devront aller au réfrigérateur et enlevez les emballages non essentiels comme les cartons des yaourts. Prenez une éponge et de l’eau savonneuse ou un linge légèrement mouillée avec de la javel diluée et nettoyez les emballages des produits. Avant de les disposer au réfrigérateur, lavez-vous les mains.

Lire aussi – Période de confinement : quelques préparations faciles à réaliser avec les enfants

Pour les courses que vous avez laissées sur le palier, il faut aussi retirer les emballages non essentiels. Pour ce qui est des boîtes de conserve, passez un petit coup d’éponge, même si on dit que le risque de contamination par ceux-ci et faible. Pour les fruits et les légumes, il faudra aussi bien les nettoyer à l’eau potable. Il ne sert à rien d’utiliser de l’eau de javel ou du détergent, car si les légumes ou les fruits sont mal rincés, vous vous exposez à une intoxication. Le vinaigre blanc n’a pas d’action virucide. Pour vos fruits et légumes alors, faites un lavage à l’eau potable et séchez-les par la suite à l’essuie-tout à usage unique. Si vous devez les consommer cru, pensez à les éplucher. Il reste tout de même préférable de les cuire à plus de 63°C pendant plus de quatre minutes. Au-delà de cette température et de ce timing, les risques de contamination alimentaire sont divisés par 10 000. Pour ce qui est du pain, vous pouvez le faire chauffer quelques minutes avant de le consommer.