C’est en 1968 que la plupart des Français ont pris la connaissance du fromage Boursin lors du lancement du produit aux petits écrans de la chaîne française. Sa devise « du pain, du vin et du boursin » semble avoir séduit tout le monde et sa renommée a bien dépassé les frontières françaises. D’où vient ce fromage ? Dans ce dossier, nous allons retracer son histoire.

Boursin, le fromage et ses variantes

Même si vous n’êtes pas un fin gourmet, « boursin » doit vous évoquer quelque chose, plus précisément un fromage. Il s’agit bien de ce fromage qui prend la forme d’un cylindre et qui est enveloppé dans un papier aluminium gaufré et qui est par la suite enfermé dans une boîte en carton. Le Boursin est fabriqué à partir de lait de vache mélangés et pasteurisés à pâte fraîche salée. Pour relever son goût, on lui rajoute de la crème, de l’ail et des fines herbes.

Si le Boursin ail et fines herbes est celui qui comble le palais de tout le monde, le fabricant a bien développé d’autres variantes du Boursin. On a le Boursin Bouquet de basilic et ciboulette, le Boursin canneberge et poivre, le Boursin échalotte et ciboulette, le Boursin piment fort, le Boursin poivre noir concassé et le Boursin pomme et érable. Peu importe le fromage que vous choisissez, vous aurez toujours cette texture à la fois crémeuse et friable et ce goût intense et particulier. On peut savourer le boursin avec une baguette croustillante et des craquelins, mais on peut aussi se permettre de le déguster avec des fruits et des noix. Lors d’un apéritif, vous pouvez présenter le Boursin avec d’autres fromages et de la charcuterie.

Vous comptez vous lancer dans la préparation de la tarfiflette, quel fromage pour cette préparation ?

Une histoire qui remonte à 1957

Si le grand public a attendu l’année 1968 pour découvrir le fromage Boursin, son histoire remonte à quelques années auparavant, plus précisément en 1957, à Creusy-sur-Eurne, un petit village de Normandie. Comme tout produit, ce fromage détient son nom de son créateur, François Boursin. En 1957, ce monsieur décide de créer la fromagerie Boursin et à l’époque, il ne se doutait que sa petite structure allait plus tard devenir une grande structure reconnue mondialement.

boursin fromage histoire

Une erreur d’information, le début d’une grande histoire pour Boursin

En 1957, on ne pouvait pas encore parler d’entreprise en évoquant « Boursin ». C’était une petite fromagerie qui n’avait que quelques clients fidèles. Même dans le village, il n’était pas encore si connu. En 1961, c’est un grand journal qui se trompe qui met « Boursin » sous les feux des projecteurs. En effet, ce journal avait annoncé la sortie d’un fromage à l’ail de la concurrence et malheureusement, il a cité la marque « Boursin » au lieu de la marque propriétaire. C’est delà que François Boursin se voit inondé de demandes de la clientèle et pourtant, il n’avait pas ce fromage chez lui. Il met alors deux années pour travailler et pour trouver la meilleure recette pour le « Boursin Ail et Fines Herbes ».

La sortie de ce fromage Boursin à l’ail et aux fines herbes fut une réussite. Si du côté des ingrédients, il n’y a pas de grande nouveauté, c’est le moulage à froid, une tradition normande paysanne qui explique la saveur du fromage Boursin. En 1966, la collection Boursin s’agrandit avec l’arrivée du Boursin Poivre.

Lire aussi – Tagliatelles aux lardons et à la crème de Boursin

Le succès à l’échelle nationale

Jusque-là, il n’y a eu que les Normands qui connaissaient vraiment le fromage, mais l’histoire a changé à partir du 1er octobre 1968. C’est à cette date, plus précisément à 19h55 avant le journal de 20h qu’on voit à la chaîne française la première publicité de Boursin. A cette époque, on estimait déjà près de six millions de ménages qui avaient une télévision en noir et blanc et pour l’heure de diffusion, c’était tout simplement le moment propice. La publicité a aussi bien été réfléchie, car c’est un célèbre comédien qui a joué le rôle du personnage principal. Ce dernier, étant insomniaque, sortait de son lit pour chercher du Boursin. En répétant 18 fois le mot « Boursin », il est évident que ce nouveau produit a bien eu une répercussion sur les téléspectateurs. La retombée a été immédiate : Boursin a fait un très bon chiffre d’affaires cette année et les années qui suivent. Toujours dans la foulée, le petit fromager s’agrandit et devient une grande structure. Il revient en 1972 sur les postes de téléviseur avec une nouvelle publicité et un nouveau slogan « Du pain, du vin et du Boursin ».

Vous avez envie de savourer ce fromage autrement, voici la recette des spaghetti aux coques, chorizo et Boursin

Un renouveau pour Boursin

En 1990, la marque est rachetée par Unilever. La gamme s’élargit et l’entreprise propose même un nouveau produit en 2003. Il s’agit d’un mélange prêt à cuisiner onctueux de qualité gourmet. Ce mélange est toujours fabriqué dans le même principe que les autres produits Boursins, notamment à partir de crème fraîche et de fines herbes. En 2007, Boursin, la structure intègre le Groupe Bel. En 2011, la firme ouvre une usine au Canada pour y produire la gamme Boursin Fromage.

histoire fromage boursin

En 2012, l’entreprise retravaille sa gamme cuisine et sort la saveur Tomates et Herbes Méditerranéennes. L’année suivante, on voit l’arrivée du fromage Boursin Piment fort. En 2015, la firme peut confirmer sa réputation internationale avec sa présence dans plus de 35 pays répartis dans les quatre coins du monde. En 2017, la saveur bouquet de basilic et ciboulette du fromage est lancée.

Apprenez un peu plus sur la ciboulette, une herbe aromatique

Se faire un fromage de type Boursin

Si le goût et la texture de ce fromage d’origine normande ne peuvent être égalés, vous pouvez tout de même essayer de fabriquer un fromage de ce type. Pour cette préparation, vous aurez besoin de :

  • Un litre de lait de vache entier,
  • Trois cuillères à soupe de crème fraîche épaisse,
  • Trois cuillères à soupe de jus de citron,
  • Trois gousses d’ail entières,
  • Trois gousses d’ail hachées,
  • Trois échalotes ciselées,
  • Trois cuillères à soupe de persil haché,
  • Trois cuillères à soupe de ciboulette hachée,
  • Sel et poivre.

Mettez dans une casserole le lait, la crème fraîche et les trois gousses d’ail entières. Placez la casserole à feu doux et juste avant que le mélange arrive à ébullition, mettez le jus de citron et remuez avec une cuillère en bois. Retirez la préparation du feu et enlevez les gousses d’ail entières. Vous allez voir que le lait va directement se cailler. Prenez une passoire et déposez-y un torchon ou une mousseline. Versez délicatement le lait caillé. Le petit-lait récupéré pourra vous servir pour d’autres recettes, mais dans le torchon, vous aurez un fromage en boule compacte. Mettez ce dernier dans un saladier et ajoutez l’ail haché, le persil, la ciboulette et l’échalote. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Une fois le tout bien mélangé, formez deux boules et mettez-les au frais pendant quatre heures avant de le déguster.

Découvrir également – Le basilic : ce qu’il faut savoir sur le basilic