(Dernière mise à jour : 27 septembre 2018)

L’aneth est une plante annuelle de la famille des Apiacées. C’est également une plante aromatique dont les vertus sont souvent méconnues. Comment l’utiliser en cuisine ? Quand le planter  et comment l’entretenir ? Retrouvez toutes les réponses à la suite.

L’aneth : un faux anis ?

Aneth

Son nom scientifique est Anethum graveolens. Si le premier mot est d’origine inconnue, le second signifierait « odeur forte » se référant alors à l’odeur embaumante et reconnaissable de l’aneth.

Il s’agit sûrement de la plante aromatique qui compte le plus de surnoms. En effet, on la surnomme :

  • Aneth à feuilles de fougère à cause de ses feuilles rappelant la fougère
  • Fenouil bâtard du fait de sa saveur de ses graines qui rappellent le goût du fenouil
  • Faux anis à cause de son odeur et de ses propriétés
  • Fenouil puant car si ses graines rappellent la saveur du fenouil, sa forte odeur le distingue de ce dernier

Quelle que soit l’appellation utilisée, cela se réfère toujours à la plante aneth.

A quoi ressemble le fameux aneth ?

Quand il pousse, la hauteur de l’aneth peut aller de 80 à 150 cm. Il est doté de :

  • Une tige lisse
  • Feuilles très fines, filiformes, très découpées avec une couleur verte bleutée

Quand vient la floraison, la plante donne des petites fleurs de couleur jaune verdâtre lesquelles sont aussi très parfumées. Chacune de ses fleurs affiche cinq pétales jaunes et cinq étamines.

En ce qui concerne ses petites graines aplaties, elles affichent une forme ovale avec des côtés pro-éminentes. Contrairement au jaune des fleurs, ces dernières adoptent une couleur brune. Les graines arrivent à maturité aux mois d’août-septembre et en séchant, elles se scindent en deux.

Comment cultiver l’aneth et l’entretenir ?

aneth fraîche

L’anneth, cette plante aromatique est très facile à cultiver. Il suffit de le semer sur un sol bien drainé et sableux. Il n’aime pas trop l’humidité et a d’ailleurs besoin d’un emplacement bien exposé au soleil. Il faut également le faire pousser à un endroit bien abrité du vent.

Dans le cas où vous n’avez pas de jardin ou de potager pour le faire pousser, vous pouvez le mettre en pot, mais il sera alors plus frêle que celui en sol. Sa hauteur sera également limitée à 20 à 40 cm ce qui en fait néanmoins une belle plante en pot à mettre sur la terrasse ou sur le rebord de la fenêtre de la cuisine. Lorsqu’il pousse en pot, faudra ajouter régulièrement de l’engrais organique à son sol, car c’est une plante qui aime les sols riches.

La meilleure période pour le semer se situer entre avril et mai. La floraison survient durant les mois de juillet à septembre, mais de juin à septembre, vous aurez tout le loisir de récolter ses graines ou ses feuilles. Soulignons que graines et feuilles s’utilisent tous deux en tant que condiments en cuisine.

Quelques conseils d’entretien :

  • N’arrosez votre aneth que lorsque son sol est sec. Toutefois, ne le laissez pas s’assécher trop longtemps, car les graines risquent de monter rapidement
  • Avant la floraison, c’est-à-dire avant le mois de juillet, il est conseillé de couper les feuilles de la plante. Vous pourrez les utiliser en cuisine
  • Récoltez les petites graines quand l’été touche à sa fin, car vous pourrez également les utiliser pour assaisonner vos plats
  • Ne les alternez pas avec la culture de carottes
  • Désherbez régulièrement le pied de la plante
  • Dans le cas où vous ne souhaitez pas récolter des graines, coupez la hampe florale dès qu’elle apparaît
  • Ne tuez pas les chenilles du machaon qui affectionnent particulièrement cette plante, car elles sont devenue es espèces en voie de disparition

Enfin, il convient de savoir qu’une fois que vous aurez fait planter votre aneth, vous n’aurez plus besoin de le re-semer au printemps prochain, car il se re-sème par lui-même. Cela peut être un avantage comme un inconvénient, car si cela signifie que vous en aurez toujours dans votre jardin, la plante rustique peut faire de l’ombre à ceux qui l’entourent.

Comment utiliser l’aneth en cuisine ?

l'aneth en cuisine

L’aneth en cuisine s’utilise frais ou séché selon les envies. Son goût anisé relève le goût des poissons, des sauces, des marinades, des fromages, des viandes notamment du mouton, des salades et des crustacés. On l’utilise également en plats cuits notamment pour des poissons grillés au barbecue.

En général, ce sont les feuilles qui sont les plus utilisées qu’elles soient sèches ou fraîches et pourtant, les graines, elles-aussi ont beaucoup de goût. Elles sont idéales pour assaisonner une vinaigrette ou accompagner des cornichons.

Comment conserver l’aneth fraîche ?

Pour toujours avoir de l’aneth sous la main, la meilleure astuce est d’en faire pousser en pot. Cela vous permettra de le mettre à l’abri du froid, bien qu’il résiste au froid allant jusqu’à -5, voire -10°C, et de la pluie tout en le protégeant du vent.

Si vous n’en avez pas en pot ou n’en faites tout simplement pas pousser, le mieux serait de faire sécher les graines et les feuilles et de les ranger dans un contenant bien hermétique. Il est également possible de les faire congeler.

Le seul bémol dans ces deux dernières méthodes de conservation, c’est que l’aneth va perdre un peu de sa saveur.

Quelles sont les vertus de l’aneth ?

aneth en cuisine

L’aneth ne se contente pas de relever le goût de nos plats. Il a également de nombreuses vertus qui vous convaincront sûrement à l’adopter ou même à en faire pousser. Pour ceux qui se demandent où trouver de l’aneth, adressez-vous à une enseigne spécialisée dans la vente d’herbe aromatique ou de votre jardinier. Ce dernier est le mieux placé pour vous en fournir rapidement.

Maintenant en ce qui concerne ses vertus, sachez que l’aneth à feuilles de fougère :

  • Possède des propriétés diurétiques
  • Est un carminatif très efficace c’est-à-dire qu’il aide à expulser les gaz intestinaux
  • Stimule le système digestif
  • Permet aux femmes allaitantes d’avoir plus de lait
  • Traite la toux spasmodique
  • Arrête le hoquet

Pour bénéficier de ses propriétés, vous pouvez l’utiliser comme condiment, en faire une infusion ou encore l’utiliser sous sa forme d’huile essentielle. Soulignons que les fruits de l’aneth sont les parties utilisées pour fabriquer de l’huile essentielle. Cette dernière doit être utilisée à petite dose et seulement sur prescription du médecin, car elle peut être toxique dans certains cas. L’huile essentielle d’aneth est d’ailleurs fortement déconseillée chez les femmes allaitantes et chez les femmes enceintes.

L’huile essentielle d’aneth contient de la limonène, de la carvone, des tanins et des mucilages.

No votes yet.
Please wait...